Benjamin Franklin à Auray

En 1775, débute la guerre d’indépendance qui oppose les colonies américaines à la domination de l’empire britannique. Dans ce contexte, le Congrès américain décide de lancer un plan d’action diplomatique vers la France. Trois commissaires sont désignés : Benjamin Franklin, Thomas Jefferson (qui sera finalement remplacé par Arthur Lee) et Silas Dean. Benjamin Franklin quitte alors Philadelphie et embarque, avec ses deux petits-fils, le 26 octobre 1776 pour un voyage qui va durer 30 jours. Un voyage long et périlleux car l’océan Atlantique est sillonné par de nombreux navires anglais. Initialement, son voyage doit le mener tout droit jusqu’à Nantes, mais des vents contraires vont en décider autrement. Le navire Le Reprisal doit alors jeter l’ancre dans la baie de Quiberon. Benjamin Franklin se retrouve donc contraint de rejoindre la terre ferme en empruntant un voilier qui le débarque dans le petit port de Saint-Goustan à Auray, le 4 décembre 1776.